Consom'Action - 12 - 27 plantes médicinales chez vous ! - À La Courte Échelle Ressourcerie- Lillers - Norrent-Fontes

Aller au contenu

Menu principal :

12 - 27 plantes médicinales chez vous !



Voici 27 plantes qui possèdent d’importantes propriétés médicinales et que vous pouvez faire pousser chez vous !

1 - L'aloe vera


L’aloe vera ne pousse que sous le soleil avec de la terre sèche ou humide bien drainée. Bien que la plante ait un goût fade, elle est comestible. La sève de l’aloe vera est extrêmement utile pour accélérer la guérison et réduire le risque d’infections pour :

• Blessures
• Coupures
• Brûlures
• Eczéma
• Réduire l’inflammation

En dehors de son utilisation en externe sur la peau, l’aloe vera est également pris en interne dans le traitement de :

• Colite ulcéreuse (jus d’aloe vera à boire)
• Constipation chronique
• Manque d’appétit
• Problèmes digestifs

**********

2 - La guimauve



La guimauve est la plante dont étaient faites les « barbes à papa » autrefois. La racine est prise en interne pour traiter :

• Inflammations et irritations de l’appareil urinaire et des muqueuses respiratoires
• Lutte contre l’acide gastrique
• Ulcère peptique
• Gastrite


La racine est appliquée à :

 Ecchymoses
 Entorses
 Muscles douloureux
 Piqûres d’insectes
 Inflammations de la peau
 Echardes

Les feuilles sont très comestibles, contrairement à l’aloe vera. Elles peuvent être ajoutées aux salades, bouillies, ou frites. Elles sont connues pour aider dans le domaine de la cystite et des mictions fréquentes.

**********

3 – Grande bardane



Elle exige un sol humide et peut se développer sans ombre. La grande bardane est assez réputée dans le domaine de la détoxification à base de plantes en médecine chinoise aussi bien qu’en médecine occidentale. La racine est utilisée pour traiter les « surcharges toxiques » qui entraînent des infections de la gorge et des maladies de peau comme :

 Furoncles
 Eruptions cutanées
 Brûlures
 Ecchymoses
 Herpès
 Eczéma
 Acné
 Impétigo
 Teigne
 Morsures

Les feuilles et les graines peuvent être broyées et utilisées en cataplasme pour les ecchymoses, les brûlures, les ulcères et les plaies.

**********

4 – Souci ou calendula



Il pousse dans presque tous types de sols. Il n’a aucun problème avec les sols pauvres, très acides ou très alcalins, à condition qu’ils soient humides. Bien connue comme remède pour les problèmes de peau, cette plante d’un orange profond s’applique sur la peau pour :

 Morsures
 Piqûres
 Entorses
 Blessures
 Yeux irrités
 Varices

En interne, elle est utilisée pour traiter les fièvres et les infections chroniques.

L’infusion de pétales tonifie la circulation et, pris régulièrement, soulage les varices.

L’application de la tige broyée du souci pour les cors et les verrues est rapidement efficace.

**********

5 – Gotu Kola ou centella



La centella agit sur différentes phases de développement du tissu conjonctif et stimule la guérison de :

 Ulcères
 Lésions cutanées
 Diminuer la fragilité capillaire
 Stimulation des lipides et des protéines nécessaires pour une peau saine

Les feuilles ont aussi la réputation de maintenir la jeunesse. Les feuilles écrasées pour en faire des cataplasmes sont utilisées pour traiter les plaies ouvertes. La centella peut également être utilisée pour :

 Lèpre
 Revitaliser le cerveau et le système nerveux
 Augmenter l’attention et la concentration
 Traiter l’insuffisance veineuse

**********

6 – Camomille



Avec un parfum doux, vif, fruité et herbacé, la camomille a longtemps été utilisée en médecine pour les problèmes concernant le système digestif. Elle a un effet apaisant et calmant dans le domaine de l’aromathérapie, pour traiter le stress et aider à dormir. La plante entière est utilisée pour traiter les affections communes telles que les maux de dents, d’oreilles, les douleurs à l’épaule, les névralgies.

**********

7 – Cardon ou artichaut sauvage



Plante au goût amer qui nécessite beaucoup de soleil, le cardon est devenu important comme plante médicinale au cours des dernières années après la découverte de la cynarine. Les feuilles de cardon, récoltées avant la floraison, aident à :

 Améliorer la fonction du foie et de la vésicule biliaire
 Stimuler la sécrétion des sucs digestifs
 Baisse les niveaux de cholestérol dans le sang
 Traite les maladies chroniques du foie et de la vésicule biliaire
 Jaunisse
 Hépatite
 Artériosclérose
 Premiers stades du diabète d’apparition tardive

**********

8 – Yam chinois



Un type de l’igname qui peut être consommé cru, l’igname chinois peut être facilement cultivé, réussir dans un sol fertile et bien drainé, dans un endroit ensoleillé. Il est doux et apaisant pour l’estomac, la rate, et a un effet tonique sur les poumons et les reins. Il est utilisé en interne pour traiter :

 Fatigue
 Perte de poids
 Perte d’appétit
 Mauvaise digestion
 Diarrhée chronique
 Asthme
 Toux sèche
 Mictions incontrôlables
 Diabète
 Instabilité émotionnelle


En externe, elle est appliquée à :

 Ulcères
 Furoncles
 Abcès

La feuille d’autre part, est utilisée pour traiter les morsures de serpents et les piqûres de scorpion.

**********

9 – Echinacée



Une des plantes médicinales les plus importantes du monde, l’échinacée a la capacité d’augmenter la résistance du corps aux infections bactériennes et virales en stimulant le système immunitaire. Elle a également des propriétés antibiotiques qui aident à soulager les allergies.

À la base, les racines sont bénéfiques dans le traitement des plaies, des blessures et des brûlures. Elle était autrefois utilisée par les Amérindiens en application sur les piqûres d’insectes et les morsures de serpents. L’échinacée pousse sur tout sol bien drainé, et ensoleillé.

**********

10 – Ginseng sibérien



Le ginseng sibérien est doté d’une large gamme de propriétés thérapeutiques, c’est en particulier un tonique puissant qui maintient la bonne santé. Ses propriétés médicinales sont utilisées pour :

 Problèmes de ménopause
 Faiblesse gériatrique
 Stress physique et mental
 Traiter les problèmes de moëlle osseuse causés par la chimiothérapie ou la radiothérapie
 Angine
 Hypercholestérolémie et neurasthénie avec maux de tête
 Insomnie
 Perte d’appétit
 Augmenter l’endurance
 Améliorer la mémoire
 Anti-inflammatoire
 Propriétés immunogènes
 Chimioprotectrice
 Protection des radiations

**********

11 – Grande gentiane jaune



La racine de grande gentiane jaune est amère et utilisée pour traiter les troubles digestifs et les états d’épuisement de maladies chroniques. Elle stimule le foie, la vessie et le système digestif, et renforce le corps humain dans son ensemble. En interne, elle est prise pour traiter :

 Problèmes du foie
 Indigestion
 Infections gastriques
 Anorexie

**********

12 – Argousier



L’argousier a été utilisé depuis de longs siècles en Chine pour soulager la toux, la digestion, tonifier la circulation sanguine et soulager les douleurs. Les branches et les feuilles sont utilisées en Mongolie pour traiter les problèmes gastro-intestinaux chez les humains et les animaux.

L’écorce et les feuilles sont utilisées pour traiter la diarrhée, des désordres gastro-intestinaux, les troubles dermatologiques et en compresses topiques pour la polyarthrite rhumatoïde. Même les fleurs sont utilisées comme adoucissants pour la peau.

Les baies, d’autre part, sont utilisées avec d’autres médications pour les désordres pulmonaires, gastro-intestinaux, cardiaques, sanguins et métaboliques. Le jus de baies d’argousier est connu pour traiter :

 Rhumes
 Fièvre
 Grande fatigue
 Ulcères de l’estomac
 Cancer
 Désordres métaboliques
 Maladies de foie
 Inflammations
 Ulcère gastro-duodénal
 Gastrite
 Eczéma
 Aphtes
 Troubles d’ulcères en général
 Kératite
 Trachome

**********

13 – Arbre à thé



Même les Aborigènes ont utilisé les feuilles d’arbre à thé à des fins médicinales, par exemple en mâchant les jeunes feuilles pour soulager les maux de tête. L’écorce elle-même leur est extrêmement utile car elle sert à aligner les coolamons* lorsqu’ils sont utilisés comme berceaux, comme bandage, tapis de couchage, matériau pour la construction de huttes, comme feuille d’aluminium, manteau de pluie et pour colmater les trous dans les canoës.

Les feuilles et les brindilles sont utilisées pour faire l’huile essentielle d’arbre à thé. Cette huille essentielle est antifongique, antibactérienne, antiseptique et mérite une place dans chaque armoire à pharmacie ou trousse de secours. L’huile essentielle d’arbre à thé peut être utilisée pour traiter :

 Cystite
 Fièvre glandulaire
 Syndrome de fatigue chronique
 Muguet
 Infections vaginales
 Acné
 Pied d’athlète
 Verrues
 Piqûres d’insectes
 Herpès labial
 Lentes
 Brûlures mineures

* Un coolamon est un récipient aborigène qui peut avoir diverses utilisations. Il mesure 30 à 70 cm de long et a une forme similaire à celle d’un canoë.

**********

18 – Mélisse



La raison pour laquelle cette plante est appelée mélisse est due à l’odeur de menthe-citron de ses feuilles. Les fleurs, qui apparaissent pendant l’été, sont pleines de nectar. Les feuilles écrasées, quand on les frotte sur la peau, sont utilisées comme :

 Anti-moustique
 Herpès
 Plaies
 Goutte
 Piqûres d’insectes


L’infusion des feuilles avec de l’eau traite :

 Rhumes
 Fièvres
 Indigestion due à la tension nerveuse
 Problèmes digestifs chez les enfants
 Hyperthyroïdie
 Dépression
 Insomnie légère
 Maux de tête

**********

15 – Menthe poivrée



La menthe poivrée est parfois considérée comme « la plus ancienne médecine du monde », avec des preuves archéologiques retraçant son utilisation à au moins 10 000 ans. La menthe poivrée est naturellement riche en manganèse, vitamine A et C. Les feuilles écrasées frottées sur la peau aident à adoucir et relaxer les muscles. Les feuilles de menthe poivrée en infusion sont utilisées pour :

 Réduire le syndrome du côlon irritable
 Lutter contre les maux d’estomac
 Inhiber la croissance bactérienne
 Traiter la fièvre
 Flatulences
 Côlon spastique

**********

16 – Onagre



Les jeunes racines peuvent être consommées comme légumes, ou les pousses peuvent être mangées en salade. Des cataplasmes de racine d’onagre peuvent être appliqués sur les contusions. La décoction de racines d’onagre ont également utilisées dans le traitement de l’obésité et des douleurs intestinales. Toutefois, les parties les plus précieuses sont les feuilles et l’écorce utilisées pour faire l’huile d’onagre, pour traiter :

 Sclérose en plaques
 Tension prémenstruelle
 Hyperactivité
 Eczéma
 Acné
 Ongles cassants
 Polyarthrite rhumatoïde
 Dommages du foie liés à l’alcool

**********

17 – Ginseng



L’une des médications les plus réputées en orient, le ginseng est connu pour sa capacité à promouvoir la santé, la vigueur générale du corps et prolonger la vie. Les racines sont utilisées pour :

 Stimuler et détendre le système nerveux
 Encourager la sécrétion d’hormones
 Améliorer l’endurance
 Baisser ou réguler les taux de cholestérol
 Augmenter la résistance à la maladie
 Traiter la faiblesse associée à la vieillesse
 Traiter le manque d’appétit
 Traiter l’insomnie

**********

18 – Rhubarbe turque



Connue principalement pour son effet positif sur l’équilibre et l’appareil digestif dans son ensemble. Même les enfants peuvent utiliser la rhubarbe turque car elle est assez douce.

Les racines agissent comme un tonique astringent de l’appareil digestif tandis que des doses plus élevées sont utilisées comme laxatifs. De plus, elle est également connue pour traiter :

 Constipation chronique
 Diarrhée
 Problèmes de foie et de vésicule biliaire
 Hémorroïdes
 Problèmes menstruels
 Eruptions cutanées dues à l’accumulation de toxines.

**********

18 – Sauge



Salvia est le nom Latin de la sauge et signifie « soigner ». En interne, la sauge est utilisée pour :

 Indigestion
 Flatulences
 Problèmes de foie
 Lactation excessive
 Transpiration excessive
 Salivation excessive
 Anxiété
 Dépression
 Stérilité féminine
 Problèmes de ménopause


Elle est utilisée en externe pour :

 Piqûres d’insectes
 Infections de la peau
 Infections de la gorge
 Infections de la bouche
 Infections des gencives
 Infections de la peau
 Pertes vaginales

**********

20 – Schisandra



De faibles doses de ce fruit ont la réputation de stimuler le système nerveux central alors que de fortes doses le dépriment, tout en régulant le système cardiovasculaire. La graine est utilisée dans le traitement du cancer. En externe, ce fruit est utilisé pour traiter des problèmes de peau irritée ou allergique, et en interne, il traite :

 Toux sèche
 Asthme
 Sueurs nocturnes
 Troubles urinaires
 Ejaculation involontaire
 Diarrhée chronique
 Palpitations
 Insomnie
 Mauvaise mémoire
 Hyperacidité
 Hépatite
 Diabète

**********

21 – Chardon-Marie



Il protège et améliore la fonction du foie. En interne, le chardon-Marie traite :

 Maladies du foie et vésicule biliaire
 Jaunisse
 Hépatite (inflammation du foie)
 Empoisonnement
 Taux de cholestérol élevé
 Résistance à l’insuline chez les personnes atteintes de diabète de type 2 qui ont aussi une cirrhose
 Croissance des cellules cancéreuses dans les cancers du sein, du col de l’utérus, et de la prostate
 Effets de la gueule de bois

**********

22 – Consoude



La consoude contient de l’allantoïne, un proliférateur cellulaire qui accélère le remplacement naturel des cellules du corps.

Elle est réputée pour avoir des propriétés de renforcement des dents et des os chez les enfants. Plus sûre à utiliser en externe qu’en interne, elle est utilisée pour traiter une grande variété de maux allant de :

 Problèmes de bronches
 Fractures
 Entorses
 Arthrite
 Ulcères gastriques et varices
 Brûlures graves
 Acné
 Coupures
 Ecchymoses
 Entorses
 Plaies
 Eczéma
 Varices

**********

23 – Grande camomille



Une infusion à partir de la plante entière est utilisée dans le traitement de l’arthrite, rhumes, fièvres, etc. Elle est connue pour être sédative et pour réguler les menstruations. L’infusion est aussi utilisée pour baigner les pieds enflés. Appliquée en externe comme teinture, la plante est utilisée dans le traitement des contusions. Il est avéré qu’elle est efficace si on mâche 1 à 4 feuilles par jour dans le traitement de certains maux de tête et la migraine.

**********

24 – Fenugrec



Les graines de fenugrec sont nourrissantes et prises pour :

 Encourager la prise de poids
 Inhiber le cancer du foie
 Réguler les niveaux de cholestérol dans le sang
 Traiter l’inflammation et les ulcères de l’estomac et des intestins
 Aider à drainer les canaux sudoripares
 Construction du corps
 Pour le diabète d’apparition tardive
 Mauvaise digestion
 Lactation insuffisante
 Menstruations douloureuses
 Douleurs de l’accouchement
 Rafraîchir la mauvaise haleine
 Restaurer le sens du goût

**********

25 – Orme



L’écorce interne de l’orme rouge peut être broyée et ajoutée dans la soupe ; elle est riche en éléments nutritifs qui sont un excellent remède pour les maux de gorge. De plus, elle peut être utilisée pour apaiser le système digestif. L’écorce de l’orme rouge était utilisée pour provoquer l’avortement, imbibée d’eau et insérée dans le col de l’utérus, avant qu’elle ne soit interdite par certains pays comme le Royaume-Uni.

**********

26 – Ortie



Longtemps connue comme complément nutritif à l’alimentation et comme remède à base de plantes, les feuilles d’ortie ont été traditionnellement utilisées pour :

 Nettoyer le sang
 Traiter le rhume des foins
 Arthrite et anémie
 Menstruations excessives
 Hémorroïdes
 Rhumatismes
 Problèmes de peau comme l’eczéma
 Urticaire
 Varicelle
 Ecchymoses
 Brûlures

**********

27 – Gattilier



Bénéfique pour le système hormonal féminin, les graines et les fruits du gattilier sont utilisés pour corriger les déséquilibres hormonaux causés par un excès d’oestrogènes et une insuffisance de progestérone. Cette plante agit sur la glande pituitaire, réduit la production de certaines hormones et augmente la productions d’autres, rétablissant ainsi l’équilibre en faveur des progestatifs, hormones qui permettent la grossesse sans danger. Ainsi, il a une large application des utilisations dans les dysfonctionnements du système reproducteur féminin et a été utilisé de façon très efficace pour :

 Rétablir la menstruation déficiente
 Régulariser les règles trop abondantes
 Restaurer la fertilité à la suite d’un déséquilibre hormonal
 Soulager la tension prémenstruelle
 Faciliter la transition de la ménopause

Ce projet est cofinancé par le Fonds Social Européen dans le cadre du programme opérationnel national "Emploi et Inclusion" 2014-2020.
Retourner au contenu | Retourner au menu